Augmentation du salaire minimum du contrat de professionnalisation

Les salariés en contrat de professionnalisation connaissent une rémunération minimum dont le montant est calculé en fonction d’un pourcentage du SMIC. Ce taux n’est pas le même pour tous. En effet, il dépend de l’âge et du niveau de qualification.
Ainsi, les salariés dont le niveau de formation est inférieur au bac se verront appliquer le salaire minimum de base. Tandis que ceux détenant un titre ou diplôme à finalité professionnelle, égal ou supérieur au niveau bac, obtiendront le salaire minimum majoré.

Le montant du SMIC ayant été réhaussé de 1.5% au 1er janvier 2019, le salaire minimum des personnes en contrat de professionnalisation a donc également augmenté proportionnellement.
Les montants indiqués sont des salaires bruts.

  • Moins de 21 ans
Salaire minimum de base : au moins 55% du SMIC, soit 836.67 euros.
Salaire minimum majoré : au moins 65% du SMIC, soit 1216.98 euros.

  • De 21 ans à 25 ans
Salaire minimum de base : au moins 70% du SMIC, soit 1064.86 euros.
Salaire minimum majoré : au moins 80% du SMIC, soit 1216.98 euros.

  • 26 ans et plus
À partir de 26 ans, les salariés doivent toucher au moins le montant du SMIC, soit 1521.22 euros.
De plus, leur salaire ne peut pas être inférieur à 85% de la rémunération minimale prévue par la convention collective applicable à l’entreprise.
https://www.aforem.fr/wp-content/uploads/2019/04/Contrat-pro-2019.jpg/augmentation-du-salaire-minimum-du-contrat-de-professionnalisation/2020-05-06Nos étudiants

Par Savina Morin
Chargée de Communication